04/11/2009

Obscurantisme contre obscurantisme

Il n’y a, pour qui fait profession d’athéisme, aucune raison de préférer l’Islam au Christianisme. Ou l’inverse. Il y a lieu simplement de rappeler, à ceux qui craignent les baïonnettes de l’Islam que seraient les minarets comme aux autres, les crimes commis par une religion qui a fait d’un instrument de torture, la croix, son emblème.

Combien de massacres et génocides n’ont pas été commis en son nom? Des centaines de milliers d’albigeois exterminés au 13ème siècle aux millions de femmes mortes sous les griffes de faiseuses d’anges, la liste est longue, l’acte d’accusation insensé. Combien d’expéditions guerrières, de canons bénis au nom de la Sainte Alliance du sabre et du goupillon?

Et il y aurait lieu encore de rappeler aux pourfendeurs du seul obscurantisme musulman les noms de Giordano Bruno et Michel Servet suppliciés, l’un par l’Inquisition et l’autre par les sbires de Calvin. Et de rappeler que ce n’est qu’en 1992, trois cent soixante ans après le procès de Galilée qu’un pape a reconnu que l’Eglise s’était peut-être trompée!

Non, celui des minarets n’est pas le combat des lumières contre l’intolérance! C’est une croisade qui s’inscrit dans une logique, celle de la guerre de Civilisation –la blanche, chrétienne et adepte du libre marché- qui se combat en Irak, en Afghanistan, au Pakistan et en Palestine.

Là-bas, la faillite de la gauche, achetée et corrompue à l’image de l’OLP, a laissé la voie libre aux religieux, à la réislamisation des populations musulmanes. Quelque chose d’analogue se produit ici.

Abandonnés par les directions syndicales, sommés de s’assimiler ou se taire, trois à quatre cent mille immigrés turcs, kosovars, bosniaques, nord-africains retrouvent dans les origines culturelles et religieuses la socialisation et les identités qui font défaut. Voilà ce que représentent les jeunes filles de la deuxième génération toujours plus nombreuses à se convertir au voile.

Ce repli identitaire fait diversion face à une politique d’intégration dont l’échec est sanctionné par le fait que, chômeurs, sous-payés, sans perspectives professionnelles, les immigrés et leurs enfants restent les premières victimes de la violence sociale.

L’initiative contre les minarets enfonce encore un peu le clou. Au fond, on veut bien leur reconnaître le droit à leurs croyances, mais qu’ils se cachent, de grâce. Voilà du pain béni pour les religieux, pour les marchandes d’illusions transcendantes.

Combattre l’obscurantisme ce n’est pas soutenir une religion contre l’autre.

Ce combat n'est possible que par l’intensification de la lutte contre l’occupation de la Palestine, de l’Irak, de l’Afghanistan, contre l’extension de la guerre au Pakistan combinée à celle pour l’extension des droits sociaux, des droits des femmes, pour l’égalité entre natifs et immigrés. Voilà ce qui permettra de faire face aux fondamentalismes, quels que soient leur symboles.

Pas l’interdiction des minarets… ni des affiches, d’ailleurs.■

Commentaires

Une fois qu'ils se sont repliés sur leur identité culturelle (les Turcs, Kosovars, etc...) et que les filles portent le voile, est-ce que ça va mieux? Pensent-ils trouver plus facilement du travail? Etre mieux accueillis par la population majoritaire?

On reproche assez aux Suisses d'être repliés sur eux-mêmes, alors que faut-il penser de ceux qui refusent de vivre autrement que dans leur pays d'origine, qu'en général ils ne connaissent même pas?

Écrit par : hérisson | 04/11/2009

Je partage assez votre avis quant aux minarets qui causent une si grande peur à notre population! Hélas, le fanatisme et l'intégrisme religieux n'aident en rien le commun des mortels à y voir clair...
Lutter pour la justice, parler de la Palestine, oui, ce sont de nobles causes.
N'oublions pas que bien des suisses se voient aujourd'hui dans la situation de population étrangère dans leur propre pays..les acquis sociaux dégringolent, le chômage est à la porte, ne rien dire pour ne pas se faire licencier..bien des suisses vivent dans la peur de perdre leur emploi, bon, c'est un autre sujet.
Réapprenons le respect de l'autre, ne perdons pas nos forces à lutter contre des minarets mais descendons plutôt dans la rue pour des loyers moins chers, des caisses maladies qui ne nous étranglent plus et pour que les gens sourient dans cette Genève si belle!

Écrit par : Madeleine | 04/11/2009

Entièrement d'accord avec vous, d'autant que c'est dans la lutte pour défendre les intérêts communs que les barrières tombent entre les cultures, la couleur de la eau, l'origine nationale ou les croyances.En fait, en voilà un bon slogan: la rue, antidote aux fanatismes!

Écrit par : P. Gilardi | 05/11/2009

Mouais...

Une petite question: Avec quel argent sont construites les mosquées en occident? L'argent des prolos turcs, albanais ou marocains? Non avec l'argent de pays comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite. Des théocraties, qui souhaitent que l'Islam domine le monde. Et qui possèdent des réseaux importants en Europe.

Concernant le Christianisme, les premiers à défendre la construction des minarets sont les Eglises (surtout catho romain). Un sorte de solidarité "corporative" pour la liberté de croire. Je vois dans vos propos anti-chrétien un vieu réflex de gauchiste, hors sujet. D'ailleur Pim fortuyn était un farouche opposant aux islamiste et il était loin d'être un cul-béni. Il se battait contre l'imigration de masse, qui vous revient comme un boomrang, deux ou trois génération plus tard (France).

Est-ce la faute de la Holland, de la Suisse ou du Danmark, s'il y a une guerre entre Israel et la Palestine? La guerre en Irak aussi? Faut-il envoyer des missionnaires gauchistes en Afghanistan pour remettre les talibans sur de bons rails? Blagues à part, le combat doit se faire tous les jours et être inflexible avec ce qu'est la laïcité. Ce n'est plus occident contre orient, mais une situation à la truc qui arrive gentillement dans nos contrées.

Écrit par : Riro | 05/11/2009

Bonjour,

L’obscurantisme n'est pas que religieux , il peut même être républicain dans de troublantes républiques (eh oui !!).

définition de l'obscurantisme :

Pour les courants intellectuels et politiques progressistes, héritiers de la philosophie des Lumières, l’obscurantisme est une attitude d'opposition à la diffusion du savoir, dans quelque domaine que ce soit. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Obscurantisme).

Je me permet de vous informer de la création d'un BLOG en Gestation .
Ce blog n'est pas encore finalisé, il le sera probablement d'ici quelques mois .
Mais rien ne presse, j'ai déjà attendu 16 ans pour commencer à rédiger ce BLOG et puis je ne suis plus à quelques mois ou jours prêt.
Eh oui, dans notre très troublante république, => ça ne fait déjà que 16 ans que des voyous adultes intouchables (eh oui, ça existe en France !!) peuvent faire perdurer un chantage en toute impunité.
Et parmi tous les combles , en m'arnaquant lamentablement => ils se sont même auto-arnaqués (eh oui) .
précision nécessaire : il y en a , à la pelle des débilités et incohérences dans cette arnaque qu'il m'a fallu supporter avant mon "délit de fuite" prémédité.


Le sommaire de ce blog se trouve ici :

http://troublante-republique.over-blog.com/articles-blog.html

Lire en 1er l'article N° 1 ici :

http://troublante-republique.over-blog.com/article-bienvenue-61592891.html

puis l'article N° 2 ici :


http://troublante-republique.over-blog.com/article-bilan-61630317.html

puis les autres articles .

Mais n'oubliez pas l'article N° 22 ici :

http://troublante-republique.over-blog.com/article-le-pot-aux-roses-62222455.html


Cordialement

Michel Crochemore citoyen d'en bas dans la très troublante république française.

Écrit par : crochemore | 29/12/2010

Les commentaires sont fermés.