04/05/2011

BBQ à Vessy

Je viens d'aller au barbecue des grévistes de Vessy.

Depuis le 7 mars, elles sont en lutte contre une ponction sur les salaires déguisée en mesure environnementale (2 à 5% du salaire pour payer le parking), pour obtenir l'égalité de traitement avec les autres travailleuses et travailleurs hospitaliers et pour que soit reconnue la représentativité de leur syndicat, le Syndicat des services publics.

C'était très bien. On y a reçu plein de visites dont celle des maçons d'un chantier voisin et celle... d'une voiture de police.

Face à des salariées qui exercent leur droit, la direction de fait appel à la police pour les intimider, après avoir déposé trois plaintes pénales contre eux.

Au même moment, elle a retiré la plainte contre l'employé indélicat qui, lui, n'avait pas fait la grève mais détourné 70'000 francs!

De là à penser qu'il y a deux poids et deux mesures...

Commentaires

C'est encore et toujours les frontaliers qui foutent le bordel ! Qu'ils se cherche du boulot en France et arrêtent de faire ch..r à Genève !

Écrit par : octave vairgebel | 04/05/2011

C'est indécent.

J'ai des amis qui avaient perdu leur grand-mère qui logeait dans cet EMS. Dès la nouvelle du décès, ils ont accouru. Voir que des employés font des grillades alors qu'il s'agit d'un lieu où viennent les familles en deuil est scandaleux.

Si des employés ne veulent pas payer 36 francs par mois pour une place de parking en un lieu bien desservi par les transports publics, c'est leur droit. Mais qu'ils cessent de donner cette image désastreuse pour les familles en deuil, qui n'en ont rien à faire.

Écrit par : Philippe Marton | 04/05/2011

A Philippe Marton,

Je suis entièrement d'accord avec vous c'est indécent.

Écrit par : rose des sables | 05/05/2011

Le droit de grève est infiniment respectable et respecté mais dans certaines limites (p.ex : pas dans les unités de soin, pas sous les fenêtres de résidants fragilisés...) ! Pour le surplus le barbecue sans autorisation sur un terrain privé alors que se préparent des obsèques n'est pas respectueux du tout...
Mais encore, prétendre que nous avons retiré notre plainte à l'encontre de l'employé indélicat est fallacieux ! Votre "tuyau" est percé et je vous demande de bien vouloir retirer ce commetaire à la limite de la diffamation. A votre disposition pour des discussions et des renseignements de source sûre. Meilleurs messages CDx

Écrit par : Christophe Dulex | 05/05/2011

Parler de "ponction sur les salaires" pour évoquer la taxe d'usage d'un parking - facultatif au demeurant - relève au mieux d'un glissement sémantique abusif, au pire de désinformation crasse !

On perd ici tout sens de la mesure et de la décence. Personne que je sache n'a mis un pistolet sur la tempe des usagers de ce parking pour les obliger à l'utiliser.

Sinon, vous ne avez pas dit si les merguez étaient bonne et le rosé gouleyant ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 05/05/2011

En tant que délégué syndical SSP je me permets de venir ici dire deux ou trois mots sur la grève à Vessy.
Pas envie de répondre par trop à la "pensée caniveau", à cet "égout de la pensée", à ce "vomi idéologique " qu'est la xénophobie populiste.
Je ne résiste pourtant pas au plaisir de dire que nous comptons au nombre des grévistes une militante MCG et que M.Golay lui même nous a apporté son soutien. je l'en remercie d'ailleurs. Et histoire d'enfoncer le clou il y a parmi les grévistes (je n'ai pas compté, cela ne m'intéresse pas)une proportion non négligeable de résidents(à défaut de citoyens)Genevois. A Vessy d'après une info donné par M.Dulex qui confirmera peut être il y a 60 % de Genevois mais plus de 30 nationalités différentes. Formidable diversité culturelle. Il serait intéressant de voir à quoi ressemblerait Vessy si il n'y restait que l'Helvète de souche. Mais bon je ne vais pas user "ma salive" à convaincre. Contre la haine et la bêtise il n'y a pas grand chose à opposer.
Pour ce qui est des critiques sur le "barbecue". M. Marton , faire grève ce n'est pas "sale". Nous ferions une bacchanale sur la pelouse de Vessy je comprendrais votre colère. Mais là il ne s'agissait que d'une grillade bien sage. A Vessy on y meurt souvent. Pensez vous que la direction annule les activités festives comme la fête des "beaux jours" pourtant bien plus bruyante, parce qu'il y a une fin de vie? Et quid des tondeuses en été pendant l'heure de la sieste, ou les "souffleuses" en automne dés 7hoo du matin. En ce moment une entreprise nettoie une façade avec une grue et un puissant et bruyant Karcher. Mais là point de problème. Et annule t'on les animations à la cafétéria lorsqu'il y a un décès? Non, la musique bat son plein. Et si les grévistes souhaitent se battre pour être mieux au travail c'est aussi pour apporter une meilleure qualité de soin. Car comme tout bon gestionnaire le sait, un employé heureux est plus "productif". Donc les résidants et leur famille ont tout à y gagner. N'est-ce pas M.Dulex que vous le savez ça ?.
Et puis nous n'avons pas eu besoin de courir dans les services pour "trouver" des résidants mécontents à présenter à la presse. D'ailleurs tout cela a fait un joli "flop" sur Léman bleu. La journaliste était d'ailleurs gênée que je lui dise que je ne trouvais pas éthique de se servir des résidants dans un conflit entre employeur et employés. Les résidants que cette grève amuse ou qui la soutiennent pour des raisons diverses nous ont rejoint spontanément soit en venant manger avec nous, soit en venant danser, soit en saluant depuis les balcons. L'une depuis le perron du bâtiment principal nous a adressé ses encouragements avant la grillade. Nous avons d'ailleurs des photos de résidants avec des casquettes de grévistes et qui nous font bonjour en riant. Mais nous n'avons pas souhaité "médiatiser" cela, nous. Alors cessons d'instrumentaliser les résidants. C'est cela qui moi me choque.
Pas besoin non plus de faire le tour des services pour recruter des non grévistes pour témoigner devant une caméra que les grévistes sont des "vilains pas beaux". De notre coté les soutiens sont spontanés. Une non grévistes nous a donné 200 francs pour le fond de grève et une intérimaire 20 francs. Une autre nous a envoyé un sms de soutien en disant qu'elle avait peur de nous le dire de vive voix. Certainement que cette sérénité est due au climat de dialogue social qui règne dans l'établissement depuis le début de la grève. Des cadres n'ont ils pas menacé des employés en téléphonant à leur domicile pour leur dirent qu'ils seraient licenciés si ils faisaient grève ? Alors oui à Vessy le droit de grève "est infiniment respectable et respecté".
Pour ce qui est du "parking" je ne vais pas m'étendre pour rétablir quelques vérités car je lis ci-dessus quelques bêtises. Je dirai juste que nous souhaitons qu'un plan de mobilité tel que pratiqué à l'Etat soit mis en place à Vessy. J'ajoute pour M.Marton que Vessy est mal desservi par les TPG et qu'il faut entre 1hoo et 1h30 depuis Thônex pour venir travailler à Vessy.
Ah une dernière info ! Le conseil d'administration vient de nous coller une troisième plainte pénale. Je pense que le personnel gréviste et non gréviste appréciera cette attitude des plus fine. Pas grave on ira se délasser dans les bulles d'Ovronnaz.
Plus sérieusement je ne pense pas que nous sortirons dignement de ce conflit de cette façon.
Et puis en ce qui concerne les propos de M.Gilardi sur la plainte possiblement retirée par le ca nous allons faire notre petite enquête et lui transmettre demain les bonnes infos.

Écrit par : Daviaud Thierry | 05/05/2011

M. Daviaud, je voudrais réagir à votre commentaire, vous êtes convaincus de votre action très bien, les gens peuvent avoir aussi des idées différentes des vôtres et pour bien des raisons. A respecter également.

Votre conflit pour si peu d'argent me choque. Oui, monsieur, car je trouve indécent de demander de nos jours un refus pour un tel sujet, je trouve cela un peu élégant. Vous avez un emploi, vous êtes fonctionnaire,c'est déjà une chance que vous avez par rapport à beaucoup de gens qui se trouvent sans emploi. Vous obtenez des primes, vous vous battez toujours pour garder vos acquis et c'est ce qui me dérange le plus. Mais monsieur, comment faites-vous sur votre temps de travail pour organiser des grèves? On peut se poser des questions!

Par ailleurs, votre salaire est payé par les contribuables et vous pensez que nous pouvons accepter ce fonctionnement? Vous devriez justement vous en rappeler et vous comporter avec un peu plus de dignité!

Sachez que dans le privé vous n'auriez pas cette liberté. Encore une autre chance que vous avez en tant que fonctionnaire! Toujours aux frais des contribuables. Vous le réalisez? Peut-être pas, car vous ne connaissez pas le secteur privé et que vous n'avez pas beaucoup d'ambition.Sauf que de vous faire manipuler par les syndicats car vous n'arrivez à réfléchir seul et d'une manière objective Réfléchissez à ce que vous faites avec toutes les conséquences que cela implique. Vous profitez de nous. Semblerait-il que ce soit vous, le populiste plutôt que les gens que vous "vomissez" si gentiment! Oui, une une telle action si mesquine, vous ne méritez que l'on prenne l'argent sur votre salaire. Et j'espère ce sera fait.

Quant à la "pensée caniveau" dont vous parlez si joliment, il s'agit bel et bien de vos dogmes totalitaires obsolètes qui ne tiennent plus la route aujourd'hui. Raison pour laquelle les syndicats perdent de plus en plus de membres. Nous sommes au 21e siècle monsieur. Le monde a changé et vous ne suivez pas le changement. Il y a aussi du positif. Pleins de choses à construire. Ce qui explique encore une fois que votre grève pour si peu de chose reste intolérable et inutile. Vous êtes déjà largué avec vos pensées syndicalistes qui ne se sont pas renouvelées, ni adaptées à notre nouvelle société.

J'aurai honte à votre place de faire grève pour si peu d'argent alors que nous sommes en pleine crise. Par ailleur, on s'en fiche complètement si vous avez une personne du MGC qui fait grève avec vous. Un planqué de plus! Grâce à notre argent.

quant à la diversité culturelle que vous relevez, sachez que des gens se battent pour obtenir leur liberté au risque de perdre leur vie et d'être torturés. Des gens qui n'ont pas de quoi manger, qui vivent avec si peu d'argent en travaillant comme des fous, ce qui n'est pas vôtre cas! Encore une fois, comment pensez-vous que nous puissions adhérer à vos grèves de petits sous! Vos petits sous vous permettent de partir dans ces régions en vacances! C'est lamentable et indécent. Jamais vous allez obtenir vos petits sous tellement vous êtes si petits face a tous ces réels problèmes. Faites en sorte de garder votre travail, de réellement travailler, plutôt que de pleurer inutilement. Vos pleurs ne nous touchent absolument pas, car faire grève pour des problèmes existentielles de nos jours cela ne passe plus.

Que l'on face grève comme en France lorsqu'une grosse boîte décide de licencier 1'500 personnes, je le comprends très bien, surtout à l'heure actuelle. Aussi faire grève pour une si petite somme, excusez-moi mais c'est vraiment égoïste et indécent. A vous écoutez, vous faites bel et bien de la politique politicarde qui est rasante.
Vous utilisez les personnes âgées à Vessy. Pure démagogie. Nous informant qu'ils sont contents, ils partagent leur repas avec vous, il y a de la musique pour les distraire, et j'en passe. vous osez dire qu'il y a des travaux qui les dérangent et j'en passe. C'est du n'importe quoi et bien naïf, sauf que votre mode de faire pour gagner cette petite somme devient honteuse de vous tous.

Écrit par : rose des sables | 05/05/2011

A M. Dulex, nous avons aussi le droits de nous exprimer. Votre esprit totalitaire revient à savoir supprimer nos commentaires. De quel droit?

Je vous répète, nous avons le droit de vous dire, que de faire grève pour vos petits sous reste a absolument indécent et pitoyable par les temps qui courent.

Écrit par : rose des sables | 06/05/2011

A M. Dulex, nous avons aussi le droits de nous exprimer. Votre esprit totalitaire revient à savoir supprimer nos commentaires. De quel droit?

Je vous répète, nous avons le droit de vous dire, que de faire grève pour vos petits sous reste a absolument indécent et pitoyable par les temps qui courent.

Écrit par : rose des sables | 06/05/2011

Rose des sables. Je pense que vous m'avez mal lu.
Je veux bien vous répondre mais je souhaiterai connaitre au moin votre prénom, car moi je ne me cache pas derrière un pseudo, et votre profession.
Ensuite comme il est presque 5hoo et que je dois partir faire cette grève de "privilégiés" je vous retrouverai peut être ce soir pour un échange d'idées.
Vous avez une opinion. Mais une opinion n'est pas un savoir. Votre pensée se base sur des croyances. De ces croyances vous batissez une pensée politique. Dans ses fondations on y trouve du ressentiment, de la colère, de l'envie peut être aussi, de la frustration. Résultat vous en voulez à des travailleurs soit parce qu'ils sont étrangers soit parce qu'ils sont à votre service en imaginant je ne sais quels privilèges.Votre voisin devient votre ennemi. C'est aussi par méconnaissance des mécanismes qui sont à l'origine de la "souffrance sociale" que dans votre brouillard idéologique vous identifiez des ennemis qui n'en sont pas.je vous respecte en tant que personne mais vos idées portent des germes dangereux.Je pense que de nous opposer ne fera pas progresser la société vers le mieux être collectif.Aussi je propose de vous répondre sur certains points ce soir.

Écrit par : Daviaud thierry | 06/05/2011

Je ne veux supprimer ni les commentaires ni le droit de grève. Je demande simplement à M. Gilardi de retirer l'allégation concernant le fait que la Maison de Vessy aurait retiré sa plainte à l'encontre d'un employé indélicat qui a détourné de l'argent. Ce commentaire n'est pas vraiment en lien avec le sujet qui nous occupe n'a d'autre but que de nuire à la réputation de la Maison de Vessy mais surtout il s'apparente à de la diffamation (et je ne pense pas que ce soit légal :-) )puisqu'il est faux. Quant à dire que j'ai un esprit totalitaire, je vous laisse le soin de porter les jugements que vous voulez, mais je vous invite à me contacter pour que nous fassions plus ample connaissance.

Écrit par : Christophe Dulex | 06/05/2011

Monsieur Dulex, je n'ai aucune raison de ne pas croire votre affirmation selon laquelle la plainte contre l'employé indélicat n'a pas été retirée comme cela avait été envisagé encore récemment. Dont acte.
P. Gilardi

Écrit par : Gilardi Paolo | 06/05/2011

Je ne sais pas ce qui vous permet de dire que "cela avait été envisagé récemment" et suis désolé de devoir vous apprendre que ceci est encore une fois faux ! La personne qui vous renseigne doit avoir de sérieux problèmes de compréhension, car je ne crois pas que vous fassiez partie du Conseil d'administration, seule instance habilitée à à prendre ce genre de décision. CDx

Écrit par : Christophe Dulex | 06/05/2011

Monsieur Dulex, sachez que j'ai d'autres choses à faire que d'aller vous rencontrer à Vessy. Vos propos idéologiques obsolètes ne m'intéressent pas de tout. Vous êtes largués dans vos dogmes politiques totalitaires qui ne tiennent plus la route et vous nous choquez avec votre grève de petits sous. C'est pitoyable. Vous tenez absolument à garder vos acquis comme je vous l'ai déjà dit. D'ailleurs, je vous ai aussi expliqué les raisons pour lesquelles je ne pouvais décemment adhérer à vos actions. Je suis pour la grève, lorsqu'une boîte licencie 1'500 personnes. Mais pour vos petits sous de problèmes existentielles indécents, je dis non. C'est tellement mesquin, de plus vous faites de la démagogie en associant les usagers de Vessy. Vous feriez n'importe quoi, c'est inadmissible. Cela étant, je pense que vous manquez d'ouverture d'esprit, tant vous êtes manipulé. Un tout petit fonctionnaire qui cherche à se faire remarquer et qui souffre de manque de pouvoir. Avec toutes les idéologies que cela représente. Vous manquez de dignité. Je vous rappelle que c'est mon droit le plus stricte que de réagir, que ce soit par mon nom ou pseudo. Je ne vois pas pourquoi cela vous dérange. La liberté d'expression existe contrairement à vos idées reçues. Sachez que je connais très bien les mécanismes dont vous parlez contrairement à ce que vous dites. Trop drôle non. Et c'est justement la raison pour laquelle je m'exprime, pour les connaître trop bien. Vous mélangez tout. Vous nous agassez. Pour qui vous prenez-vous? Vous êtes bien mal placé pour parler de la souffrance sociale. Je rêve! Pauvre marthyr! Non, je n'ai pas des croyances, mais un esprit ouvert, je réféchi contrairement à vous, je suis extrêmement positive par rapport à notre nouvelle société et très informée contrairement à vous. Et je terminerai en vous disant que je suis d'origine étrangère. Donc vos fanstames me font bien rire. Et je pense que vous aurez un retrait sur votre salaire, rappelez-vous que vous êtes payé par les contribuables, vous l'aurez bien mériter. Travaillez cher monsieur, plutôt que passer votre temps à pleurer sur vos conditions de travail. C'est honteux et je vous rappelle que vous manquez de dignité. Les chômeurs vous connaissez? Un stage dans le privé ne vous ferait que du bien. Tant vous êtes or de la réalité avec vos histoire de petits sous!

Écrit par : rose des sables | 06/05/2011

A Rose des sables: vos propos me laissent coire que je me suis mal présenté. Je ne suis pas un gréviste mais le directeur de la Maison de Vessy. Je ne suis pas pour la grève, les problèmes de sous ne sont secondaires et en aucun cas nous n'avons manqué de dignité. Je me bats tout d'abord pour la dignité et le respect des résidants.
Avec cet éclairage j'imagine que vous relirez mes propos différemment ... Sinon la subtilité de votre discours m'échappe totalement.

Écrit par : Christophe Dulex | 06/05/2011

Payer 36 francs pour le parking est très simple, les employés feront plus conscienseusement les poches des résidents ! Je sais de quoi je parle car mon père a vécu les 2 dernières années de sa vie et a "perdu" une montre et pas mal de "petite monnaie" qui trainait au fond de ses poches !!

Écrit par : octave vairgebel | 06/05/2011

M. Dulex, j'ai pris la peine de relire tous les commentaires de ce blog. Je contaste que c'est rempli de malentendus en ce qui concerne les noms des personnes qui réagissent. Notamment entre vous et M. Thierry Daviaux.

Cela dit, au sujet de certaines de vos réactions, je me demande si vous plaisantez ou pas. Vous venez de me répondre que vous êtes le directeur de Vessy! Or, la manière dont vous vous exprimez me paraît peu probable que vous soyez à ce poste. J'ai connu l'ancien directeur de la Maison de Vessy et je vous assure que jamais, il n'aurait tenu de tels propos. Un directeur avec dîplome à l'appui, je suis désolée, possède une autre carrure et j'irai jusqu'à dire, une autre manière de s'exprimer. Une certaine tenue, accompagnée de dignité s'impose.

Par ailleurs, si vous êtes directeur comme vous le prétendez, je me demande comment vous pouvez accepter un employé (M. Deviaux) qui passe son temps et de surcroît, sur son temps de travail à polémiquer en tant que syndicaliste du SSP. En lisant son témoignage, je me suis permise de lui répondre, d'ailleurs c'est difficile de comprendre ces revendications, il part dans tous les sens, nous sommes effrondrés de lire ces propos dogmatiques et totalitaires, qui de plus est, travaille dans le secteur social! J'espère qu'il ne fait pas de prosélitisme auprès des résidents. Cela aussi, reste intolérable. Si c'est le cas, il devrait être licencié sur le champ. Car il s'agirait d'une grave faute professionnelle. Les résidents ne sont pas installés à Vessy pour entendre et subir ces discours de syndiqués. Mes parents n'accepteraient jamais de supporter ce genre de personnel. Ce monsieur est pitoyable.

Cela ne me regarde pas, mais j'espère que ces grévistes auront une retenue sur leur salaire. Il est inadmissible de constater que ce personnel ne soit pas plus contrôlé quant à la qualité de leur travail et de leur présence? Ce sont les résidents qui subissent les conséquences et je ne voudrais pas qu'une personne de ma famille soit logée à Vessy sachant comment le personnel se comporte. Je ne pense pas non plus que cela plairait à ma famille de participer à un barbecue, ou d'autres activités avec les grévistes. C'est inacceptable de savoir qu'une institution accepte de tels dérapages. D'ailleurs cela ne fait pas une bonne publicité pour cette institution. Il y a de quoi remettre l'église au milieu du village.

Quant à M. Gilardi, je préfère ne pas faire de commentaire...Ceci étant, le problème paraît plus grave si un employé a détourné Frs. 70'000.--, il y a de quoi porter plainte.

Toute cette histoire de Vessy me paraît invraisemblable.

Et si reellement, vous êtes le directeur, je vous plains. De l'extérieur, nous pensons qu'il y a un certain laxisme. Bon courage si vous avez la responsabilité de cette institution et si je peux me permettre de vous donner un petit conseil: soyez plus ferme envers vos employés. Des contrôles devraient être effectués à tous les niveaux.

Petit surplus: quand je pense à ce gréviste aussi arrogant et médiocre qui ose me dire qu'il se lève à 5h du matin pour faire sa grève, je me demande comment il assume ses responsabilités à son poste de travail. Il doit dormir dans un coin de l'espace de Vessy!

Écrit par : rose des sables | 07/05/2011

A rose des sables,
"vous vous battez toujours pour garder vos acquis et c'est ce qui me dérange le plus"
Comment pouvoir penser une chose pareille!!? Un-e employé qui se bat pour "quelques" francs, il peut en avoir besoin, et refuse une diminution de salaire alors que le coût de la vie augmente! De manière générale, il faut refuser cette dérive liée au capitalisme qui fait que les salarié-e-s sont toujours plus exploités, la part des richesses allant au travail étant toujours compressée (au bénéfice du capital : actionnaires, grands patrons). Quelques francs ce n'est jamais rien : on commence par un peu pour finir par beaucoup! Il faut refuser tout retour en arrière! C'est par les luttes que nos ancêtres ont pu imposer des conditions sociales pas trop pourries, c'est par les luttes qu'il faut au moins les maintenir, pensons à nos successeurs!! Et toute lutte victorieuse (dans le public dans le cas qui nous intéresse) est une victoire pour toutes et tous! Accepter quelques francs en moins ici c'est laisser le champ libre pour le faire partout, au profit des exploiteurs. On attaque continuellement les assurances sociales (AVS, AI...), on dérembourse dans l'assurance maladie, on nous promet une TVA antisociale et il faudrait accepter moins de revenu? Pour se cotiser et donner plus aux nantis qui bénéficient de diminutions généralisées d'impôts sur la fortune dans les cantons (-20% en 10 ans), qui s'octroient des bonus en croissance forte, qui bénéficient de boucliers fiscaux... La Suisse compte 10% des milliardaires de la planète, les cantons font des excédents budgétaires importants, et pourtant il n'y a rien pour le bas peuple... tout est réservé pour les baisses d'impôt des puissants. La lutte pour ces quelques francs, c'est une lutte pour maintenir le pouvoir d'achat de personnes pour qui ces quelques francs ont leur importance, c'est aussi une lutte, au final, pour refuser les dérives antisociales d'un capitalisme égoïste et destructeur.

Écrit par : Aurmor | 11/05/2011

Réponse à Mr DAVIAUD Thierry,
Comment peut t'on accorder une quelconque crédibilité à Mr Daviaud?
Il est le délégué syndical toléré à Vessy et il semble l'oublier mais l'histoire de cette grève misérable et minable(comme lui), tournera bientôt à sa défaite cuisante et contribuera à le griller (lui et son BBQ) définitevement de la scène des EMS, scène sur laquelle il n'aurait jamais du se trouver.
Mr Daviaud est un dangereux personnage qui ne respecte rien ni personne, un fou qui tente d'exporter ce que la France a de pire, les syndicalistes.
Oui un fou car sous pretexte de défendre les intérêts de personnes soit disantes mal traitées dans le cadre de leur travail (ce qui est totalement faut et diffamatoires) il met en péril l'outil de travai d'une institution qui le paye grassement (ou plutôt le payait car avec cette grève son salaire fond aussi vite que sa crédibilité mais pas sa stupidité qui elle augmente sans discontinuer) et entraine avec lui une poignée (+/-18) de personnes qui ont crus voir en lui une espèce de gourou qui pourrait peut-être leur donner la solution pour "travailler encore moins et gagner autant", dommage pour elles car il va les entrainer dans ses abysses délirantes.
Allez sur ce lien http://fr-fr.facebook.com/tdaviaud et décrouvrez vraiment qui est ce type, découvrez sa vrai personnalité et surtout son vrai visage car sa photo est visible en haut à gauche et franchement c'est très ressemblant.
Et allez sur mon blog http://vraitravailleur.unblog.fr/ pour rire un peu de ce jobastre qui tente d'utiliser dans ses écrits la langue Française mais sans en connaître un minimum syndical.
J'attends avec impatiente ce jour ou je ferai pêter le champagne pour fêter la dêfaite de ce petit monsieur sans envergure et sans avenir.

Philippe CHRISOKOÏDIS et/ou anti-syndicaliste

Écrit par : CHRISOKOÏDIS Philippe | 15/05/2011

Les commentaires sont fermés.