23/09/2013

Vive l'Etat svelte

Il n’y a pas que le toit et les plafonds qui se désagrègent au Cycle d’Orientation du Renard ainsi que le rapporte régulièrement la Tribune suite aux alertes du groupe d’enseignants du SSP et de l’Association des parents d’élèves.

C’est l’école elle-même, celle qui est censée former les nouvelles générations, qui commence à tomber en ruine.

Cela est dû à la décision récente du Conseil d’Etat de ne pas remplacer les membres absents du personnel administratif et technique de ne pas repourvoir pendant six mois les postes occupés par ceux d’entre eux qui partent à la retraite anticipée.

Ainsi, au CO du Renard, le secrétariat fermera dorénavant une demi-heure plus tôt aussi bien le matin que l’après-midi, même si des cours se poursuivent jusqu’à 12 h. ou jusqu’à 17h.

Quant à l’économat, il n’est momentanément ouvert que … pendant les grandes récréations, la magasinière comptable étant appelée à remplacer une secrétaire malade.

Et pour ce qui est de la bibliothèque, c’est encore plus simple: elle risque d’être fermée toute l’année. Malade, la seule bibliothécaire risque d’être absente une longue période avant son départ à la retraite, fin décembre. Et comme on ne repourvoit pas les postes pendant six mois…

Mais, comme tout-le-monde le sait, dans une école, un secrétariat, un économat et une bibliothèque c’est du superflu…

 

Ca doit être ça, l’Etat svelte si cher au PLR, cet Etat qui ne devrait pas coûter en impôts aux grandes entreprises, aux banques et aux millionnaires…

Les commentaires sont fermés.