01/06/2014

Au théâtre ce soir

Avec une Doris Ittig qui joue juste du début à la fin et une Claude Inga fidèle à elle même malgré quelques exercices de style un brin longuets -mais excellentissime l'accent jurassien- Laverie Paradis vous fait passer une heure et demie de plaisir. Une parabole peut-être, mais comme le dit Bernadette (D. Ittig), "on a de la chance, on est câblé"... Au Théâtre Saint-Gervais, jusqu'au 14 juin...

Les commentaires sont fermés.