13/09/2016

RIE3 : Parrrole, parrrole…, chantait Dalida !

Conscient des pertes fiscales qu'occasionnerait le cadeau annuel de 800 millions à de grandes entreprises telles Rolex, ABB Sécheron, Givaudan ou Firmenich, le Conseil d’Etat se veut rassurant : il entend « demander au Parlement de suspendre le frein au déficit ».

Autrement dit, il suggèrera au Grand Conseil de s’abstenir de trancher dans les prestations à la population et dans les coûts de personnel de l’Etat, mais, «durant la phase de transition», d’approfondir la dette.

Lire la suite