27/01/2017

"Ferme-la, Mémé..."

 

C'est ce que semble dire le ministre des finances Ueli Maurer à celle qui l'a précédé à la tête du département fédéral des finances, Mme E. Widmer-Schlumpf, en réaction à la distanciation de cette dernière par rapport à la RIE3.

En gros, l'argument de Maurer -et du commentateur de la Radio suisse romande (pour rappel, radio de service public)- est le suivant: Mme EWS n'est plus aux affaires,elle est désormais hors du coup puisqu'elle s'occupe, je cite la RSR- "deux jours par semaine de ses petits enfants". Conclusion: elle radote.

Bonne éventuellement pour suppléer au manque de crèches, pour le reste, elle n'est plus dans le coup, l'Evelyne!

C'est pourtant elle qui fut à l'origine il y a quelques années seulement, de la RIE3. A moins de penser que les Conseillers fédéraux sont des incompétents patentés, elle doit quand-même maîtriser un peu le sujet, non?

Car, si elle n'y connaît rien, que pouvons bien y connaître, nous, les quelques millions de citoyen.ne.s appelé.e.s à voter et dont les préocupations quotidiennes -garder nos enfantes ou petits enfants, faire nos courses, payer nos loyers et les assurances...- nous empêchent ... d'être dans le coup?

Partant, il ne nous resterait plus qu'à suivre le conseil donné par l'inénarrable Ueli à Mme Schlumpf, la fermer!

 "Le peuple souverain", disiez-vous?

Commentaires

Amusant de vous voir prendre la défense de Mme. Widmer-Schlump ex UDC, mais sur le sujet vous avez raison.

Écrit par : grindesel | 27/01/2017

Les commentaires sont fermés.