16/09/2017

Bon pour les autres...

L’Association du personnel de la Confédération (APC) annonce aujourd’hui par voie de communiqué de presse que

« Après 6 ans à la tête de l’Association du personnel de la Confédération et plus de 30 ans de combat pour davantage de justice et d’égalité au niveau politique, Maria Bernasconi, actuelle secrétaire générale de l’APC, a décidé de prendre une retraite anticipée le 31 décembre. A 62 ans, elle souhaite retourner à Genève pour se consacrer à sa famille, sans oublier ses passions de toujours que sont la musique, le tennis et le cinéma ».

 

Surprenante nouvelle, qui nous parvient en même temps qu’une lettre signée par Maria et d’autres jeunes retraitées (Ruth Dreyfuss, partie à la retraite à l’âge de 62 ans, Christiane Brunner, retraitée à 60…) nous invitant à approuver l’élévation à 65 ans de l’âge de départ à la retraite des femmes.

 

Comme quoi, la retraite à 65 ans, c’est bon pour les autres, celles qui, usées, n’auront plus qu’à travailler une année de plus avant de se remettre au tennis…

 

Quant à penser que ces dames nous prennent pour des demeuré.e.s …

Les commentaires sont fermés.