08/05/2018

Et si Apothéloz avait été juif?

D'après son aristocratique président, "le PLR n'a rien à faire" -et n'a donc pas à condamner- dans l'affaire des propos homophobes tenus à l'encontre du nouvel élu, Thierry Apothéloz, par un notable PLR, l'ancien élu Desbaillets...

Qui, lui, fait appel à la "déception" pour justifier l'injustifiable... 

Et si Thierry Apothéloz avait été de religion juive? La "déception" aurait-elle autorisé M. Desbaillets à le traiter de "youtre", de "youpin", voire de "vermine"?

Il y a fort à parier que, dans un tel cas, le président du PLR se serait fendu d'une condamnation sans appel de tels propos. Mais puisqu'il ne s'agit que d'homophobie primaire, "le PLR n'a rien à faire". 

Voilà que je commence à comprendre pourquoi, contrairement à Thierry Apothéloz, certains magistrats PLR peinent tant à se dévoiler...

Les commentaires sont fermés.