Ce que PLR ne peut, le Parlement peut...

Imprimer

Ce n'est pas tous les jours qu'un parti réunit à Genève autant de personnes qu'en a réunies l'autre soir le PLR. 700, c'est beaucoup et insignifiant à la fois..
Rapporté aux 264'781 personnes au bénéfice du droit de vote dans la République, ce chiffre de 700 nous dit que 0,26% des électrices et électeurs du canton ont eu le droit de se prononcer sur la confiance que mérite Monsieur Maudet.

 

Sachant toutefois que seuls 341 des présent.e.s, soit moins de la moitié, l'ont soutenu, on finit par comprendre que la confiance a été exprimée par moins de 13 citoyen.ne.s sur 10'000. 

Mais, fort de ce résultat, voilà que le magistrat qui reconnaît "indigne" le fait d'avoir entraîné son Old Chap à mentir à la police et aux juges d'instruction, se remet à pavoiser avec la même arrogance avec laquelle il n'avait "pas dit la vérité" -en français, il existe un verbe pour cela- à son parti cantonal et fédéral d'abord, au gouvernement et au parlement ensuite et au peuple enfin.

C'est probablement cette même arrogance qui l'avait aussi conduit à cacher l'existence de cagnottes électorales secrètes, à déduire de sa déclaration fiscale des versements faits par d'autres, à accepter des prestations indues...

Arrogant, il exige même la récusation des procureurs, notamment du procureur général qu'il avait pourtant invité à une "fête d'anniversaire" devenue par la suite "acte de lancement de la campagne politique de Pierre Maudet" avec tout ce que cela implique pour l'indépendance politique du pouvoir judiciaire,

Fort du soutien de moins de 0,13%, c'est à renouer avec cette arrogance qu'il se croît autorisé. Est-ce que le Parlement va lui en laisser le loisir?

Bien qu'il ne dispose pas du droit de démettre un ministre de ses fonctions, le Grand Conseil peut toutefois signifier par un vote l'incompatibilité des actes de Monsieur Maudet avec la charge que ce dernier persévère à vouloir assumer.

On pourra, certes, arguer qu'en termes de représentativité, le Parlement élu en 2018 ne représente que 39 électrices et électeurs sur 100. Sauf que, 39% c'est l'équivalent de 150 fois les 700 PLR d'Uni-Dufour et de plus de 300 fois les malheureux 341 bulletins déposés en faveur de Monsieur Maudet.

Le Parlement est donc bien plus représentatif qu'une simple assemblée d'un parti politique, fût elle très fréquentée.

Et, il a toute la légitimité pour voter une invite à Monsieur Maudet à assumer ses responsabilités, à, comme l'ont fait avant lui d'autres qui se croyaient intouchables, d é g a g e r !

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.