Des cadeaux aux actionnaires pour "sauver" l'AVS?

Imprimer

C’est en ces termes qu’on pourrait résumer les enjeux autour de la RFFA : en échange de cadeaux fiscaux de l’ordre de 4 à 5 milliards de francs aux plus riches, 2'100 millions seraient versés à l’AVS.

Il y aurait presque de quoi croire que c’est pour nous remercier de ces cadeaux milliardaires que les nantis de ce pays, offrent un coup de pouce à l’AVS.

Mais que nenni ! Ce ne sont pas eux qui vont les financer les 2,1 milliards pour l’AVS, mais bel et bien nous toutes et tous.

Et plutôt trois fois qu’une !

Car, c’est par l’augmentation des prélèvements sur les salaires, par la TVA et par la contribution de la Confédération à l’AVS -donc, par nos impôts- que « le cadeau à l’AVS » serait financé.

C’est-à-dire payé par les salarié.e.s, consommatrices et consommateurs et contribuables que nous sommes !

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.