Quel maître-coup!

Imprimer

 
Idole des nationalistes haineux et autres anti-vax fascisants, le numéro un mondial de tennis aura réussi ces jours un maître coup.

Refoulé à l'aéroport de Melbourne, il a été placé au Park Hôtel, un établissement en dehors de la ville qui fait office de centre de tri de demandeurs d'asile en attente d'expulsion ... ou de visa.

Outré, son entourage s'indigne: "vous rendez-vous compte, ma Chère? Le plus grand sportif du monde enfermé avec ces gens-là. Quel affront! Et dans des conditions exécrables".
 
Du coup, voilà que l'idole réussit, bien malgré elle, à attirer l'attention de l'opinion mondiale sur la situation que subissent dans ce centre les dizaines de demandeurs d'asile qui "y croupissent" (Tribune de Genève, 8 janvier).
 
Ces migrants que ses adorateurs se plaisent à imaginer au fond des océans...
 
Y a rien à redire, cher Djokovic, un coup de maître!

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.